Des roches, des sentes et des histoires

Baleadeg war an uhel. Marcher sur le « toit de la Bretagne » permet de découvrir de magnifiques panoramas. Au cours de l’après-midi, Youenn vous fait découvrir le patrimoine naturel et les histoires qui se racontent dans les monts d’Arrée.

Photo CRT Bretagne

Les monts d’Arrée présentent, malgré leur faible altitude un véritable décor de montagne avec des sommets rudes couverts d’une végétation sèche, avec de longues crêtes et de jolis vallons.

Youenn, guide nature, vous conduit depuis les rives du lac du Drennec vers ses escarpements rocheux de quartzites très durs affleurant en saillies.

Le circuit vous fait traverser des paysages très verdoyants de bocages, de prairies et de bois, puis la lande prend vite le pas à l’approche des crêtes constituées de grès siluriens très résistants, appelés grès armoricains.

Au carrefour de chemins de Croas Melar, on peut deviner à l’est les marais de Saint-Michel (le mystérieux Yeun Elez) et le lac de Brennilis. Au sud se détache l’emblématique mont Saint-Michel surmonté d’une chapelle.

La descente se fera par la haute-vallée de l’Elorn, fleuve côtier qui prend sa source entre deux lignes de crêtes et se jette dans la rade de Brest.

Réservation